evensocietefrancaiseescarre

Vinaora Nivo Slider

Diplôme Universitaire 2022-2023

Dates des cours :

SESSION 1 : LYON (Gerland IBCP) - du lundi 21 au jeudi 24 novembre 2022

SESSION 2 : LE MANS (Centre de l’Arche) - du lundi 6 au jeudi 9 mars 2023

SESSION 3 : LYON (Gerland IBCP) - du lundi 22 au jeudi 25 mai 2023

 

https://offre-de-formations.univ-lyon1.fr/parcours-876/prevention-et-prise-en-charge-des-escarres.html

Informations et inscriptions : Dr Bérengère FROMY

DUescarres@univ-lyon1.fr


TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME

 



Lieu :
- IBCP Gerland, 7 passage du Vercors 69 367 Lyon (métro Gerland) pour les sessions 1 et 3
- Centre de l'Arche - Bd de Maule - 72650 ST SATURNIN pour la session 2


 

L’escarre concerne tous les professionnels du soin, de l'infirmière au médecin. La lutte contre les escarres représente une problématique quotidienne pour les équipes hospitalières et extrahospitalières, avec des pratiques multiples et parfois divergentes. Le D.U. que nous proposons a pour justification de répondre à plusieurs besoins de ces professionnels :

· baisser la survenue des escarres,
· aider à la constitution d’un groupe «escarres»,
· actualiser les connaissances et les bonnes pratiques de prise en charge préventive et curative des escarres.

 

Objectifs pédagogiques de la formation :

 

Le but général de cet enseignement est d'apporter aux participants un ensemble de connaissances, de méthodes et de savoir-faire leur permettant de contribuer efficacement aux actions de prévention et de soins des escarres.


Les objectifs sont donc :

· Faire progresser l'information sur les escarres
· Comprendre les mécanismes de l’escarre en apportant des bases fondamentales
· Réduire l'incidence et la prévalence des escarres et leurs conséquences physiques, morales et socio-économiques grâce à des bonnes pratiques cliniques
· Optimiser les traitements préventifs et curatifs

Cette formation reposera sur un enseignement théorique et une pédagogie participative.

Les cours sont organisés en trois sessions comprenant des cours théoriques et pratiques, volontairement denses, afin de limiter le temps d’absence des professionnels de santé (forte demande des usagers). Un mémoire sera également à produire.

Total d’heures : 102

Sont admis à s'inscrire au Diplôme Universitaire, après accord du responsable de l'enseignement, les personnes suivantes, indépendamment de leur nationalité :

1) Les docteurs en médecine, les docteurs en pharmacie ainsi que les étudiants de ces différentes filières ayant validé le deuxième cycle d'études

2) Les autres professionnels de la santé (sage-femme, kinésithérapeute, cadre infirmier, infirmier, aide-soignant, diététicien...) impliqués dans les soins aux patients porteurs ou à risque d’escarre

3) Les autres professionnels concernés par les escarres, les moyens de prévention ou de traitement

Les candidats devront envoyer un dossier présentant leurs formations initiales ou continues antérieures, leurs expériences professionnelles sous forme de CV et leurs motivations. Au vu de ce dossier, le conseil pédagogique de l’enseignement statuera sur les demandes d’inscription.

Les pièces à fournir sont un CV et une lettre de motivation.


Modalités du contrôle des connaissances :

 

- Assiduité à l’enseignement : l’assiduité est obligatoire. Elle conditionne l’autorisation à passer les examens. La présence aux cours étant obligatoire, un certificat médical justifié sera demandé pour toute absence.

- Le contrôle des connaissances se fait par écrit : un examen (noté sur 20) comprenant des questions rédactionnelles de deux heures and la production d’un mémoire (noté sur 20) qui peut porter sur la pratique professionnelle du candidat, une analyse bibliographique, un travail clinique ou expérimental.

La note doit être égale au moins à 10 dans chacune des deux épreuves pour obtenir le diplôme.

 

Modules "Prévention et prise en charge des escarres" / Inscriptions

Pré-inscriptions :

Obtenir l’accord écrit du coordinateur d’enseignement, Dr Bérengère FROMY
envoyer par courrier électronique vos CV et lettre de motivation à : DUescarres@univ-lyon1.fr

Tél.
04 72 72 26 92 ou 04 72 72 26 86

Inscriptions sur :
www.univ-lyon1.fr
(spécialités médicales) de juillet à octobre 2022

Les jeudis de la SFE - juin 2022

Soins curatif : cas cliniques

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

 

Renseignements :

Valérie Renaudin
valerie.renaudin@tmsevents.fr
06 72 84 81 56

Les jeudis de la SFE - mai 2022

Recommandations pour la prise en charge des escarres du talon

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

Les jeudis de la SFE - mars 2022

Gestion d’un parc de matelas dans un établissement de santé

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

Les jeudis de la SFE - février 2022

Évaluation des risques d’escarres en établissement ou à domicile : point de vue des soignants

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

Les jeudis de la SFE - décembre 2021

Y a-t-il une place pour la télémédecine en éducation thérapeutique ?

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

Les jeudis de la SFE - novembre 2021

Y a-t-il une place pour la télémédecine en éducation thérapeutique ?

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

Les jeudis de la SFE - octobre 2021

Y a-t-il une place pour la télémédecine en éducation thérapeutique ?

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

Outil pratique de prévention des escarres

Bandeau outil pratique de prévention des escarres

Chers collègues soignants,

 

La Société Française de l'Escarre a le plaisir de vous communiquer un outil pratique de prévention des escarres adapté à la pandémie COVID, utilisable aussi pour tous les patients.

Le but est de vous aider à gagner en temps et en efficacité.

Ce sont 4 check lists de prévention avec un socle commun, déclinées par spécificité de lieu de prise en soins : services de Médecine ou Gériatrie/ EHPAD-USLD/ Domicile/ Réanimation.

Pour découvrir ces check lists que vous pouvez utiliser, en format papier, imprimable, affichable, et/ou en format numérique personnalisable au niveau des contacts et commentaires :


cliquez ici

 

STOP ESCARRE,  Restons engagés mobilisés et solidaires !

Logo ESCARRE

Les jeudis de la SFE - septembre 2021

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

Les jeudis de la SFE - juin 2021

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

Les jeudis de la SFE - mai 2021

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

 

Renseignements :

Valérie Renaudin
valerie.renaudin@tmsevents.fr
06 72 84 81 56

Les jeudis de la SFE - mars 2021

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

Les jeudis de la SFE - février 2021

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

Webinaire Escarre et Covid

 

La Société Française de l’Escarre a proposé en distanciel, une heure sur le thème « Escarre et COVID ».

 

Voir le replay

 

Télécharger la présentation

 

Lire l'article de presse

La Société Française de l'Escarre sur les réseaux sociaux

PERSE DEVIENT SOCIETE FRANCAISE DE L'ESCARRE

Responsabilité des médecins et des hôpitaux : les escarres

Article extrait de la Revue "ESCARRE N° 65"- Mars 2015

Responsabilité des médecins et des hôpitaux : les escarres

Patricia RIBINIK1, Yves PASSADORI2
1 Médecin de Médecine Physique et de Réadaptation, praticien hospitalier Service de Médecine Physique et de Réadaptation, centre hospitalier de Gonesse (95)
2 Medecin geriatre, praticien hospitalier, directeur médical du po^le de Gérontologie Clinique Groupe Hospitalier de la Région de Mulhouse et du Sud Alsace (68)


1. L’ÉTAT DES LIEUX

En France, le nombre de procédures engagées par les patients ou leur famille reste confidentielle. Dans les pays de culture anglo-saxonne (USA, Australie), en Asie et dans les autres pays d’Europe, la pratique est courante et le nombre de procédures intéressant les professionnels de santé et les structures de soins ne cesse d’augmenter particulièrement ces 15 dernières années.

 

2. A PROPOS D’UNE AFFAIRE VÉCUE :

Un médecin, le directeur d’une maison de retraite et deux infirmières ont été mis en examen pour homicide involontaire et non assistance à personne en danger. L’affaire concernait une patiente âgée de 85 ans décédée huit jours après avoir été adressée dans un service hospitalier par la maison de retraite. Elle présentait lors de son décès de multiples escarres. L’histoire clinique de cette patiente était classique : survenue d’une première escarre au décours d’une fracture du col fémoral traitée par ostéosynthèse, prescription de soins dont la réalisation ne pouvait pas être clairement établie ; survenue quatre mois plus tard de plusieurs escarres dont la description précise apparaît tardivement et de manière très incomplète dans le dossier, enfin altération majeure de l’état général deux mois plus tard conduisant à une hospitalisation et décès de la patiente quelques jours plus tard. Les éléments retenus par le juge d’instruction et les questions posées aux experts avaient trait à la prise en compte des facteurs de risque, à la qualité des soins dispensés, à l’intérêt d’une kinésithérapie et à l’opportunité d’une hospitalisation plus rapide en milieu spécialisé.

L’étude du dossier fait apparaître un certain nombre de difficultés et de zones d’ombre portant notamment sur l’analyse et la prise en compte des facteurs de risque, la clarté des prescriptions, la communication entre le médecin et les équipes soignantes et l’isolement du médecin. En première instance, le tribunal a condamné le médecin et les infirmières à des peines d’emprisonnement avec sursis et a relaxé le directeur de la maison de retraite. En appel, tous les prévenus ont été relaxés. Les enseignements tirés de cette affaire sont intéressants. Le défaut de communication au sein de l’équipe soignante au sens large du terme et l’isolement du médecin ont vraisemblablement retardé les prises de décisions.

... / ...